L'Homme Nouveau

«Commençons par écarter tous les faits, pour nous en tenir aux choses sérieuses, les légendes.» Régis Debray

Diptyque lecture et spectacle.
Création prévue début novembre 2018

Mise en scène : Cécile Hurbault
Complicité artistique : Grégo Renault
Interprétation : Quentin Delépine, Philippe Fauconnier, Cécile Hurbault
Construction de la marionnette : Pascale Toniazzo, Cécile Hurbault, Kristof Legarff
Création lumière et régie : Alessandro Vuillermin

Production (en cours de montage)
Coproductions : L'Hectare, Scène conventionnée et Pôle régional pour les arts de la marionnette et le théâtre d’objet - Vendôme, Le Sablier, Pôle des Arts de la Marionnette en Normandie - Ifs / Dives-sur-Mer
Accueils en résidences : Espace Malraux de Joué les Tours, Puits Manu à Beaugency, l'Escale de Saint Cyr sur Loire, le Sablier à Dives sur Mer, NEF  à Pantin, TGP à Frouard, l'Echalier à Saint-Agil, Effigie(s) Théâtre à la Fabrique de Meung sur  Loire.
Subventions : aide à la résidence à l'espace Malraux DRAC Centre Val de Loire, aide à la création
DRAC et soutien à la création Région Centre (seront déposées fin 2017).
Remerciements : Philippe Rodriguez-Jorda et Yngvild Aspeli pour les travaux antérieurs menés
auprès d'eux, et Bérangère Vantusso pour le suivi de répétitions.

 

L'Homme Nouveau, un diptyique autour du mythe de Che Guevara

Tout commence par un voyage, comme souvent. Cuba.
Les traces de la Révolution, du Che.
À nouveau l’envie de se confronter à une autre culture et d’aller voir ce qui la fonde.
Avec encore en tête les mythes fondateurs d’Asie.
À Cuba, la première pensée : la vérité est plus trouble qu’on nepeut l’imaginer. Revient alors en tête l’anti-manichéisme asiatique. Et aussi assez vite un autre fait : même si le pouvoir est tenu depuis presque 60 ans par les mêmes, par un homme
surtout, Fidel, ce n’est étrangement pas lui qui est mis en avant. C’est le Che. Le Che sous toute ses formes. Sur les façades des immeubles, sur les billets de banque, dans les chants des enfants ou des
musiciens sur les places des villages, dans le conscient et l’inconscient collectifs.
Et l’évidence alors : Castro n’est qu’un mythe par procuration, c’est le Che qui est l’image, l'icône.

Comment cela s’est il construit ? Pourquoi ? Qui l’a fait ? Uniquement Fidel, ou Ernesto avec lui ? Eux, les meilleurs amis du monde, se sont-ils entendus pour créer ce personnage mythique ? Ernesto, l’idéaliste, voulait-il de cette image pour exporter la Révolution ? Fidel, le machiavélique, s’est-il servi de celui dont il a compris dès leur rencontre qu’il serait son meilleur ambassadeur ? Qui a manipulé qui ?
De là, l’envie de représenter cette histoire sur scène, de donner à voir la naissance de ce mythe moderne.

Mais comme le mythe prend origine dans un homme, il faut aussi parler de lui, de celui qui est au départ, qui donne le terrain propice. Alors il y aura deux spectacles, ou en tous cas deux parties.
Celui qui nous montrera comment un homme est devenu un Homme.
Celui qui nous montrera comment l’Homme est devenu un Mythe.
Le premier, sera le parcours d'Ernesto Guevara jusqu'à sa rencontre avec Castro. À travers ses écrits, des photos, des vidéos, nous suivrons le parcours de cet homme d'exception porté par son intransigeance et son exigence qui le poussaient à ne jamais se compromettre, lui qui a écrit à sa mère : Je ne suis pas modéré et je tâcherai de ne jamais l’être.
Le second sera une création avec une marionnette, deux comédiens et une marionnettiste. Une création qui mettra en relation des moments de l’Histoire pour montrer une histoire : celle de deux hommes qui créent un mythe, et qui se séparent. L’un meurt, l’autre reste avec le fantôme de son ami... Et alors, qui manipule l’autre maintenant ?

 

Une lecture - scénographiée

Avant même de devenir un mythe, il fallait qu'Ernesto Guevara devienne un Homme.

Dans un premier temps, nous voulons donc nous poser ces questions là :

Comment est-il devenu l'homme intransigeant et exigent que l'on connaît, aussi admiré que craint ? Comment s'est forgé son caractère ? Quelles expériences l'ont mené à se politiser et à choisir une vie de baroudeur plutôt que de rester dans la petite bourgeoisie dont il est issu ?
A partir des écrits de Guevara, une comédienne seule en scène tentera de répondre à ces questions en suivant son parcours. Nous traverserons sa vie, à partir de ses voyages de jeunesse en Amérique Latine, ses premières rencontres avec la pauvreté, ses amitiés politiques, jusqu'à arriver à la rencontre avec Fidel à Mexico.
Pour accompagner ses mots, la présence d'archives (photos, vidéos, sonores) nous plongera dans différentes dimensions et permettra une immersion dans cette vie extraordinaire. Ces archives seront traitées tantôt en projection vidéo, tantôt en théâtre de papier... Il s'agit d'imaginer comment écrire dans l'espace avec ces images et comment les faire exister sur le plateau.

 

Un spectacle - marionnettique

Une fois que Ernesto Guevara est devenu un Homme, il va maintenant franchir une autre étape : devenir un mythe.
La première étape de cette transformation est la rencontre avec Castro, dont on pourrait penser qu'il n'est que le seul responsable de mythification de Guevara.
Mais l'Histoire n'est pas si simple. Car si le Che a été manipulé par Castro, il l'a également été depuis toujours par la maladie, par ses envies de voyage, par ses lectures, par ses idées, par le mythe qui s'est construit autour de lui... et il a aussi accompagné lui-même la construction de ce mythe par son incorruptibilité qu'il s'appliquait à rendre visible, par sa volonté de rester avant tout guérillero et son refus de prendre le pouvoir, par sa fuite en avant permanente vers toujours plus d'idéal, par surtout son lien permanent avec la mort, avec sa mort. Manipulé donc, mais aussi manipulateur à ses heures.
La question de manipulation étant centrale, c'est avec une marionnette que nous tenterons d'y répondre. La marionnette sera le Che mythique, tandis que Fidel et Ernesto seront interprétés par
deux comédiens.

 

 

 

 

 

Dates à venir

Du lundi 23 avril 2018, au samedi 28 avril 2018 résidence au TGP de Frouard (54)
Du lundi 22 octobre 2018, au vendredi 2 novembre 2018 résidence accueillie par Effigie(s) Théâtre à Meung sur Loire (45)
Du vendredi 2 novembre 2018, au samedi 3 novembre 2018 premières à Meung sur Loire (45)

 

Dates passées

Lundi 15 janvier 2018 résidence au Sablier à Dives/Mer (14)
Lundi 16 octobre 2017 résidence à l'Escale à Saint Cyr sur Loire (37)
Lundi 28 août 2017 résidence au Puits Manu à Beaugency (45)
Vendredi 16 juin 2017 création de la marionnette à Thionville (57)
Lundi 29 mai 2017 résidence à l'espace Malraux à Joué les Tours (37)
Lundi 22 mai 2017 création de la marionnette à Thionville (57)

 

Téléchargements

Fichier attachéTaille
dossier l'Homme Nouveau.pdf921,99 Ko